Windows 8 : le rapport

Alors voilà, après avoir grillé un disque dur, je me suis mis dans l’idée d’installer windows 8 sur un disque spare, le temps de m’en acheter un nouveau, et de me faire un avis dessus.

J’ai donc installé la version RTM officielle.
L’installation se passe très bien, presque pas de drivers à mettre à jour sur un portable Sony.

L’apparence
Fini le bureau des précedents Windows (ou presque on en reparlera après) on passe à l’interface « Métro » réputée déjà sur les windows phone pour ses « tuiles », interface qui sera très pratique avec une tablette mais dont je doute de la praticité et la réactivité dans le monde professionnel (quoi que ça reste toujours mieux que Unity de Grosbuntu)
Deux onglets quand vous passerez votre souris à gauche et à droite de l’écran pour faire office de menus, pas de fond d’écran pour la partie métro.

Exit l’interface Aéro transparente qui avait fait son apparition sur Vista, on se retrouve avec des barres unicolores sans aucun effet de relief. Plus de transparence non plus, tout est carré sans arrondis, pire qu’une DeLorean. Les afficionados de la sobriété seront servis

Les fonctionnalités
Sur Métro, les applis se lancent en plein écran donc pas de petite croix pour fermer une appli et la touche échap ne fonctionne pas. Obligé de kill méchamment une appli par un gros ALT-F4 des familles. Le clic droit ne sert à rien peu ou pas d’options proposées dans des applis basiques comme « messenger » ou media player. Ce dernier souffre d’énorméments de bugs pour le moment qui ne me permettent pas aujourd’hui de regarder un film tranquillement sans le relancer 4-5 fois.

Heureusement, on retrouve le « bureau » un peu planqué dans une tuile. à partir de là je retrouve mes marques :
Explorateur windows avec le ruban office qui remplace désormais les menus « fichier, outils … »
On s’y fait ça passe bien.
Mais le hic c’est au moment de démarrer une application qui n’est pas sur le bureau … Pas de menu démarrer.
Obligé donc de télécharger quelque chose pour palier et nous permettre de naviguer sans passer par les tuiles ou le menu de recherche.

Si l’on veut ouvrir un fichier pris en charge par windows (image, film, pdf!! …) l’appi plein écran se lance et on est obligé de faire un ALF-F4 > cliquer sur la tuile Bureau pour retourner à son environnement préféré. Pas très pratique.

Performances
Alors là, bluffé :
Le démarrage est très rapide et la mise en veille/reveil se fait instantanément sur un vieux disque 5400 tours. Les fonctionnalités sont très réactives et je trouve la connexion wifi aussi réactive à se connecter (mais ce n’est peut être qu’une impression)

En conclusion

Je trouve les performances de l’OS très bluffantes et la réactivité est de mise (je ne testerai pas avec mon SSD mais je pense que ça en sera décuplé)
L’apparence laisse quand même à désirer et on a l’impression de regresser sur des évolution que l’on pensait acquises.
L’apparence est « trop sobre » à mon goût et ne laisse aucune liberté de personnalisation à part la couleur des barres et le fond d’écran du bureau.
Les applications qui se lancent en plein écran sont une tare pour les pc de basse performances car il faut lutter un peu pour les fermer.

Bref je vais pour le moment rester sous Windows 7 dans le cadre d’un environnement de travail plus ergonomique pour moi.